OPÉRATION BAPTISTÈRES

La pastorale du Tourisme en partenariat avec la Pastorale Liturgique et Sacramentelle et en lien avec le synode diocésain, lance l’« Opération baptistères ». Chaque semaine, un thème permettra se réapproprier ces espaces de nos églises afin de les mettre à la portée de tous en termes de connaissance, de visibilité, de mise en valeur et d’évangélisation.

Même si ces lieux sont peu utilisés actuellement, les célébrants préférant souvent célébrer le baptême devant l’assemblée assise dans les bancs, ces lieux peuvent être signifiants pour des personnes qui visitent l’église en l’absence de célébration.

Pour vous inscrire, envoyer un mail à operationbaptisteres@gmail.com.

Huit semaines pour redonner de la vie aux fonts baptismaux de nos églises : chaque semaine une lettre d’information vous partagera un aspect du lieu à approfondir à l’aide d’un passage biblique, une prière du rituel et un geste concret.

Il ne s’agit pas uniquement de faire le ménage. Il s’agit de profiter de ce temps pour se demander quels sont les symboles dans un baptistère ? Que peut-on exprimer à travers cet espace liturgique ? Si le baptistère n’est pas très ornementé, que peut-on ajouter pour redonner le sens du sacrement ?

Et pourquoi pas en profiter pour se poser quelques questions sur le lieu et l’endroit où nous avons été baptisés, et reprendre la question de saint Jean-Paul II “Qu’avons-nous fait de notre baptême ?

“Opération Baptistères” serait une première étape vers un plan plus global de se réapproprier des lieux ou des espaces dans nos églises afin de les mettre à la portée de tous en termes de connaissance, de visibilité, de mise en valeur et d’évangélisation.

Exultant de joie, vous puiserez

les eaux aux sources du salut !*

*Isaïe 12

Au programme

  • L’espace
  • L’eau
  • La Parole de Dieu
  • La lumière
  • La croix
  • La pureté
  • La communauté
  • La source de la Vie

“Croire n’est rien d’autre que de se nourrir de la vie de Dieu jaillissant gratuitement de tant de manières ! La vie de Dieu passe en nous à la manière d’une eau claire en jaillissement perpétuel, sans interruption aucune. Le baptistère peut être signe de ce jaillissement, à condition qu’il soit rendu visible comme un lieu d’eau : en cette Cathédrale, en cette église se passent donc des gestes, des paroles et des actes à travers lesquels la vie de Dieu jaillit en l’homme à la manière d’une eau vitale !” (Charles Singer)